Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > DĂ©tail article
Dimanche 16 décembre 2018
Université Lille 2
Service de la Recherche, de la Valorisation et de l'Information Scientifique (SeRVIS)
42, rue Paul Duez
59000 - Lille - France
TĂ©l. : +33 (0)3 20 96 52 20
Fax : +33 (0)3 20 96 43 38
mailContact

Portail Pres

La souveraineté pénale de l’Etat au XXIème siècle

11/05/2017 14:38 Il y a: 2 an(s)
Catégorie(s) : Sciences de l'Homme et de la Société, Projets de recherche

 

Les partenaires

Les partenaires

Depuis quelques années, les états cherchent à apporter des réponses efficaces au développement exponentiel des criminalités transnationale et internationale, en empruntant notamment deux voies: un durcissement très net de la réponse pénale, particulièrement visible dans le cadre de la lutte contre le terrorisme; un exercice en commun de leurs compétences répressives, voire un transfert partiel de ces compétences à des juridictions et mécanismes internationaux.
Le Centre de Recherche Droits et Perspectives du Droit (CRDP, EA n°4487) de l’Université de Lille organise, du 18 au 20 mai, à la Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de l’Université de Lille, le colloque de la Société Française pour le Droit international, intitulé «La souveraineté pénale de l’Etat au XXIème siècle», qui sera consacré à l’exercice souverain du droit de punir.

Avec l’évolution des relations et de la criminalité internationales, le droit de punir que l’Etat exerce à l’égard des infractions commises sur son territoire, et celles commises par ses ressortissants à l’étranger, s’est transformé. Comment la défense de l’ordre public national s’articule-t-elle avec la protection d’autres ordres publics, étrangers, européen et international?
Cette question sera au centre du colloque qui réunira des intervenants prestigieux, universitaires et praticiens:
• Mireille Delmas-Marty, Professeur émérite au Collège de France, membre de l’Institut de France;
• Theodor Meron, Président du Mécanisme pour les Tribunaux pénaux internationaux;
• Paola Gaeta, Professeur à l’Institut des hautes études internationales et de développement de Genève;
• Bruno Cotte, ancien juge de la Cour pénale internationale, membre de l’Institut de France.

plus d'informations : Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenĂŞtrehttp://sfdi2017.univ-lille2.fr/
le communiqué de presse La souveraineté pénale de l’Etat au XXIème siècle

 
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri