Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > DĂ©tail article
Dimanche 24 septembre 2017
Université Lille 2
Service de la Recherche, de la Valorisation et de l'Information Scientifique (SeRVIS)
42, rue Paul Duez
59000 - Lille - France
TĂ©l. : +33 (0)3 20 96 52 20
Fax : +33 (0)3 20 96 43 38
mailContact

Portail Pres

La protéine Tau est un acteur clé de la réponse du cerveau à l’insuline.

04/07/2017 14:39 Il y a: 82 jour(s)
Catégorie(s) : Projets de recherche, Sciences de la Vie et de la Santé, PI - Valo Recherche

 

Une équipe de l'unité mixte de recherche S 1172 (Université de Lille - Inserm - CHU de Lille) démontre que la protéine Tau est un acteur clé de la réponse du cerveau à l’insuline.

 

L’insuline, une hormone sĂ©crĂ©tĂ©e par les cellules du pancrĂ©as, exerce une action cruciale dans l’équilibre glucidique. Elle joue Ă©galement un rĂ´le important dans le cerveau en modulant la mĂ©moire ou la prise alimentaire. Une Ă©tude novatrice dirigĂ©e par David Blum et Luc BuĂ©e de l'Ă©quipe "Alzheimer & Tauopathies" de l’unitĂ© mixte de recherche S 1172 (UniversitĂ© de Lille - Inserm - CHU de Lille)  du Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenĂŞtreCentre de Recherche Jean-Pierre Aubert vient de dĂ©montrer que la protĂ©ine Tau est un acteur clĂ© de la rĂ©ponse du cerveau Ă  l’insuline.
Ces travaux publiés dans Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtreThe Journal of Experimental Medicine ouvrent des perspectives dans la compréhension des troubles métaboliques associés aux maladies neurodégénératives.
Les chercheurs ont démontré que les actions de l’insuline dans le cerveau étaient réduites chez des animaux ne possédant pas la protéine Tau. L’absence de protéine Tau provoque également des troubles du métabolisme chez les souris comme un gain anormal de poids et une intolérance au glucose, des manifestations généralement associées à l’obésité ou au diabète.
Cette étude fournit la première preuve d’un rôle de la protéine Tau dans les effets de l’insuline au niveau du cerveau et apporte de nouvelles pistes dans la compréhension des maladies neurodégénératives et des troubles métaboliques associées à ces pathologies.
Ces travaux ont fait l'objet d'un soutien de France Alzheimer / Fondation de France et du projet Fédératif Hospitalo-Universitaire (FHU) VasCog financé par le CHU de Lille et l’Université de Lille.
L’équipe « Alzheimer & Tauopathies » travaille au sein du campus hospitalier et universitaire de Lille. Elle appartient au LabEx DISTALZ (development of Innovative Strategies for a Transdisciplinary Approach to Alzheimer's Disease) et au LiCEND, Centre d’excellence lillois dans le domaine des maladies neurodégénératives.

Pour en savoir plus : le communiquĂ© de presse  TĂ©lĂ©charger le fichierSensibilitĂ© Ă  l’insuline du cerveau : un rĂ´le inĂ©dit de la protĂ©ine Tau

 
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri