Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > DĂ©tail article
Samedi 16 décembre 2017
Université Lille 2
Service de la Recherche, de la Valorisation et de l'Information Scientifique (SeRVIS)
42, rue Paul Duez
59000 - Lille - France
TĂ©l. : +33 (0)3 20 96 52 20
Fax : +33 (0)3 20 96 43 38
mailContact

Portail Pres

Un champignon comestible prometteur pour la lutte contre des maladies génétiques humaines

04/12/2017 16:29 Il y a: 12 jour(s)
Catégorie(s) : Projets de recherche, Sciences de la Vie et de la Santé, PI - Valo Recherche

 

Crédit @ MNHN/CNRS - Christine Bailly

Crédit @ MNHN/CNRS - Christine Bailly

Un banal champignon pourrait-il aider Ă  combattre certaines maladies gĂ©nĂ©tiques ? Si surprenante soit-elle, c'est bien la dĂ©couverte que viennent de faire des chercheurs français de l'Institut national de la santĂ© et de la recherche mĂ©dicale (Inserm), du MusĂ©um national d'histoire naturelle (MNHN), du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), de l'UniversitĂ© de Lille et de l'Institut pasteur de Lille (*) . En passant au crible de nombreux extraits, les chercheurs ont ainsi mis en Ă©vidence une activitĂ© significative d'un extrait du champignon Lepista inversa, sur trois lignĂ©es cellulaires isolĂ©es de patients atteints de mucoviscidose. Ces travaux sont publiĂ©s dans la revue Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenĂȘtrePlos One.
Environ 10% des malades atteints de maladies gĂ©nĂ©tiques rares, telles que la mucoviscidose ou la myopathie de Duchenne, (ou plus frĂ©quentes comme certains cancers), sont porteurs d'une mutation non-sens, c’est-Ă -dire d'un changement dans la sĂ©quence de l’acide dĂ©soxyribonuclĂ©ique (ADN). Cette mutation se traduit par la prĂ©sence d'un "codon stop" qui ne code aucun acide aminĂ© connu et arrĂȘte prĂ©maturĂ©ment la synthĂšse des protĂ©ines issues des gĂšnes mutĂ©s. DĂšs lors, les protĂ©ines obtenues sont tronquĂ©es et dysfonctionnent. Incapables d'assurer leur rĂŽle au sein de l'organisme, elles entrainent les consĂ©quences dĂ©lĂ©tĂšres que l'on connaĂźt : obstruction des bronches et incapacitĂ© respiratoire dans la mucoviscidose et destruction des muscles dans la myopathie. Plusieurs stratĂ©gies sont aujourd'hui dĂ©veloppĂ©es pour corriger les consĂ©quences d'une mutation non-sens.

(*) Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenĂȘtreLaboratoire mĂ©canismes de la tumorigenĂšse et thĂ©rapies ciblĂ©es - M3T - unitĂ© mixte de recherche  8161 UniversitĂ© de Lille, CNRS, Institut Pasteur de Lille)  et laboratoire molĂ©cules de communication et adaptation des microorganismes  - MNHN, CNRS

En savoir plus : Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenĂȘtrele communiquĂ© de presse

Contact chercheur :
Fabrice Lejeune, chercheur Inserm
Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenĂȘtreLaboratoire mĂ©canismes de la tumorigenĂšse et thĂ©rapies ciblĂ©es - M3T - unitĂ© mixte de recherche  8161 UniversitĂ© de Lille, CNRS, Institut Pasteur de Lille)
Institut de Biologie de Lille
Tel : 03 20 87 10 59
Mel : Télécharger le fichierfabrice.lejeune(at)inserm.fr

 
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri