Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > DĂ©tail article
Vendredi 23 juin 2017
Université Lille 2
Service de la Recherche, de la Valorisation et de l'Information Scientifique (SeRVIS)
42, rue Paul Duez
59000 - Lille - France
TĂ©l. : +33 (0)3 20 96 52 20
Fax : +33 (0)3 20 96 43 38
mailContact

Portail Pres

IMMUNOBILE, ou le lien entre les acides biliaires et cellules immunitaires dans les maladies métaboliques

02/05/2016 09:56 Il y a: 1 an(s)
Catégorie(s) : Projets de recherche, Sciences de la Vie et de la Santé, PI - Valo Recherche

 

Bart STAELS est professeur et directeur de l’unité 1011 (Récepteurs nucléaires, maladies cardiovasculaires et diabète, Inserm, Université de Lille, Institut Pasteur de Lille) depuis 2007.

Son projet original et novateur cherche à élucider le lien entre les acides biliaires, les cellules immunitaires et les maladies métaboliques : "IMMUNOBILE" vient d’être récompensé par la plus haute bourse européenne Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtrel’ERC ADVANCED GRANT. Cette bourse de 2,5 millions d’euros pour 5 ans, récompense à la fois l’originalité de son concept scientifique mais aussi l’excellence de la recherche du Professeur Bart STAELS.

En effet, les bourses Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtreERC Advanced Grants permettent à des chercheurs exceptionnels à la réputation établie, quels que soient leur nationalité et leurs âges, de mener des projets novateurs à haut risque qui ouvrent de nouvelles voies dans leur discipline de spécialisation ou dans d’autres domaines.

Depuis des années, le Pr Bart STAELS cherche à développer une approche originale en étudiant les liens entre les acides biliaires et le contrôle du métabolisme. Il a accueilli dans son unité en 2010 David DOMBROWICZ, spécialiste de l’immunité et durant 5 ans tous les deux ont travaillé sur l'interaction entre métabolisme et le système immunitaire. La philosophie du professeur Bart Staels est simple, mélanger et faire converger leurs thématiques afin de développer une recherche dites « out of the box ».

Spécialiste en pharmacologie moléculaire, il a su développer son expertise mondialement reconnue dans le métabolisme des acides biliaires. En effet, depuis sa thèse à Louvain en 1991, il n’a qu’une obsession : les mécanismes biologiques et moléculaires contrôlant le développement des maladies métaboliques et leurs complications cardiovasculaires.

L’unité 1011 fait partie de l’institut de recherche Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtreEGID qui étudie le diabète et ses complications.

La mission principale d’E.G.I.D. est d’identifier les facteurs de risque du diabète et de mieux comprendre les mécanismes d’apparition de ses complications, de prévenir la survenue de cette maladie invalidante et de mieux traiter les patients.

L’institut d’excellence qui a déjà été récompensé par un LABEX, est le regroupement de 3 laboratoires complémentaires.

L’Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenêtreUMR 1011 «Récepteurs nucléaires, maladies cardiovasculaires et athérosclérose» dirigée par le Pr Bart STAELS, l’UMR 8199 « Génomique Intégrative et modélisation des maladies métaboliques » dirigée par le Pr Philippe FROGUEL et l’UMR 1190 « recherche translationnelle sur le diabète » dirigée par le Pr François PATTOU.

Une interview réalisée auprès du Pr Bart Staels par madame Hager KHEZAMI
Chargée de projets et de communication Egid
tél : 03.74.00.80.50
courriel : Télécharger le fichierhager.khezami(at)cnrs.fr


Twitter

 

 
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri