Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > DĂ©tail article
Vendredi 29 mai 2020
Université Lille 2
Service de la Recherche, de la Valorisation et de l'Information Scientifique (SeRVIS)
42, rue Paul Duez
59000 - Lille - France
TĂ©l. : +33 (0)3 20 96 52 20
Fax : +33 (0)3 20 96 43 38
mailContact

Portail Pres

DiabÚte de type 2 : découverte par des chercheurs d'Egid (European Genomic Institute for Diabetes) qu'un meilleur traitement de ce diabÚte passe par une meilleure compréhension de la régulation du taux de sucre.

21/04/2015 17:22 Il y a: 5 an(s)
Catégorie(s) : Projets de recherche, Sciences de la Vie et de la Santé

 

Représentation du glucagon

Les individus diabĂ©tiques de type 2, rĂ©sistant Ă  l'insuline, souffrent d'un taux de glucose trop Ă©levĂ© dans le sang qu'ils tentent de diminuer aujourd'hui grĂące Ă  une nouvelle classe d'antidiabĂ©tiques, les "gliflozines". Ces derniers sont commercialisĂ©s aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Le but de ces  nouvelles molĂ©cules est d'abaisser le taux de sucre mais elles  produisent Ă©galement un effet paradoxal en entrainant la sĂ©crĂ©tion de glucagon, source supplĂ©mentaire de glucose.
Selon le Pr Pattou, directeur de l'Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenĂȘtreUnitĂ© Mixte de Recherche 1190  « Recherche translationnelle sur le diabĂšte » (UniversitĂ© de Lille, Inserm, CHRU Lille),  le traitement antidiabĂ©tique "Dapagliflozin", en bloquant le rĂ©cepteur SGLT2 (cotransporteur du glucose), stimule les cellules alpha et augmente la sĂ©crĂ©tion de glucagon. Deux unitĂ©s de recherche de Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenĂȘtrela FĂ©dĂ©ration de recherche Egid (European Genomic Institute for Diabetes ou Institut europĂ©en de gĂ©nomique sur le diabĂšte), les unitĂ©s mixtes de recherche 1190 « Recherche translationnelle sur le diabĂšte » (UniversitĂ© de Lille, Inserm, CHRU Lille), dirigĂ©e par le Pr François Pattou, et Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenĂȘtre1011 « RĂ©cepteurs nuclĂ©aires, maladies cardiovasculaires et diabĂšte » (UniversitĂ© de Lille, Institut Pasteur de Lille, Inserm) dirigĂ©e par le Pr Bart Staels, dĂ©crivent un nouveau mĂ©canisme de rĂ©gulation de la sĂ©crĂ©tion du glucagon chez l'homme qui permet d'Ă©lucider ce phĂ©nomĂšne et suggĂšre  une adaptation de ce nouveau type de traitements.  Avant sa commercialisation en France qui est envisagĂ©e dans les prochains mois, cette dĂ©couverte pourrait permettre aux patients qui souffrent d'un diabĂšte de type 2 bĂ©nĂ©ficiant de ce traitement d’optimiser son efficacitĂ©.
Ces rĂ©sultats obtenus Ă  Lille au sein du Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenĂȘtreLabex Egid (European Genomic Institute for Diabetes) sont publiĂ©s dans la revue Lien externe - Ouverture dans une nouvelle fenĂȘtreNature Medicine le 20 avril 2015.

Plus d'informations :  TĂ©lĂ©charger le fichierle communiquĂ© de presse

Contact chercheur :

Pr François Pattou
Directeur de l'Unité 1190 « Recherche translationnelle sur le diabÚte » (Université de Lille, Inserm, CHRU Lille)
TĂ©l. : 03 20 62 69 63
MÚl : Télécharger le fichierfpattou(at)univ-lille2.fr

 
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri